Déclaration de Politique Générale

 

Déclaration de Politique Générale

Fadila Laanan, Ministre-Présidente du Gouvernement Francophone Bruxellois
présente ses priorités pour la nouvelle législature.

La Ministre-Présidente du Gouvernement Francophone Bruxellois, Fadila Laanan,
a présenté ce matin sa déclaration de Politique Générale au Parlement.
Une déclaration qui porte fièrement les couleurs des Francophones bruxellois.

La Ministre-Présidente a pointé le caractère essentiel, spécifique et indispensable, des missions dévolues à son gouvernement pour la défense des habitants
francophones de Bruxelles.

Malgré le contexte de rigueur économique, la Commission communautaire française a réussi à maintenir l’équilibre budgétaire tout en préservant la qualité des politiques menées en leur faveur.

Le Gouvernement a donc opéré le choix de la responsabilité et non celui
de l’austérité. Il a initié les travaux nécessaires afin de répondre aux défis posés par
la VIè réforme de l’État et de les transformer en opportunité de redéploiement.

En près de trois mois, les priorités pour cette législature ont été posées notamment en ce qui concerne les politiques de formation professionnelle, d’aide
aux personnes handicapées et d’accueil des primo-arrivants.

En matière d’accueil de la petite enfance, le gouvernement s’est fixé un objectif de création de 7.500 nouvelles places d’accueil à Bruxelles d’ici le 1er janvier 2020 pour répondre aux besoins des Bruxellois et des Bruxelloises. La COCOF prendra l’initiative de mettre autour d’une même table tous les acteurs que sont la région
ou les Communautés pour rencontrer cet objectif.

L’accès à la Culture pour le plus grand nombre, la lutte contre les inégalités sociales en matière de santé et la lutte contre les discriminations seront également au centre de la réflexion du Gouvernement.

En matière d’enseignement, la création de places constitue également une préoccupation majeure au vu des besoins identifiés pour les prochaines années.

Le Gouvernement s’est fixé comme objectif de créer 1500 places d’ici 2019 dont l’essentiel dans l’enseignement secondaire.

Un plan stratégique d’investissement sera réalisé dès 2015.

En matière de formation, le Gouvernement Bruxellois participera activement à l’alliance Emploi-Formation initiée par la Région bruxelloise. Cela passera prioritairement par la garantie faite aux Bruxellois de moins de 25 ans de se voir proposer dans les 4 mois qui suivent la sortie de leurs études, un emploi de qualité, une formation ou un stage.

Le Gouvernement s’est également engagé à créer au moins 20.000 places de
formation pour 20.000 participants différents d’ici 2020.

Les collaborations entre la formation et l’enseignement seront intensifiées au travers d’une mise en œuvre accélérée de chantiers et outils communs.

En matière de gouvernance, la Ministre-Présidente a insisté sur la nécessité de collaborer et de développer des synergies entres les autres institutions compétentes sur le territoire bruxellois. Un dialogue permanent doit être maintenu entre la COCOF, la Fédération Wallonie-Bruxelles, la Région wallonne et la VGC.

La Ministre-Présidente a présenté ce matin un projet cohérent bâti autour de priorités nettes, d’actions fortes et d’une ambition renouvelée.

Ci-dessous, l’intégralité de la Déclaration de Politique Générale

Télécharger (PDF, 164KB)